Une facilité d'intervention dans l'aménagement rural consolidée au fil des ans

AGC a réalisé plusieurs études de petits barrages, retenues collinaires et inféro-flux dans le cadre du développement rural.

Des outils de calculs hydrogéologiques et hydrologiques affinés, adaptés aux conditions locales tiennent compte des facteurs de régularisation afin d’atteindre des dimensionnements de digues optimisées.

 2000-2009:

  1. Etude préliminaire pour l'identification de sites favorables à l'implantation de petits barrages à travers la wilaya.(Maître de l’ouvrage: DHW de Béjaïa).
  2. Réalisation d'un barrage d'inféro-flux sur Oued Aguenar - Etude du barrage d’inféro-flux sur Oued Aguenar (Maître de l’ouvrage: DHW de Tamanrasset).
  3. Etude du programme National de retenues collinaires: Région hydrographique «Algérois Soummam». Lot n°1. (En groupement avec TECSULT – Canada. Maître de l’ouvrage: URC-ANBT).
  4. Etudes de faisabilité de trente huit (38) retenues collinaires à travers la wilaya de Médéa (Maître de l’ouvrage: DHW de Médéa).
  5. Etudes d’APD de trois retenues collinaires (3) retenues collinaires à travers la wilaya de Tiaret. (Maître de l’ouvrage: DHW de Tiaret).   5.   Etude  d'un  petit  barrage  sur  l'Oued  Kheneg  Meloussa  (Maître  de  l’ouvrage  DHW  de Médéa).
  6. Etude d'un moyen barrage sur l'Oued R'horb (Maître de l’ouvrage DHW de Médéa)
  7. Etude d’un barrage d’inféro-flux sur l’o. Tindouf (Maître de l’ouvrage DHW de Tindouf).
  8. Etude d’un barrage d’inféro-flux sur l’o. Mounir (Maître de l’ouvrage DHW de Tindouf).
  9. Barrage sur l’oued Taht : Etude générale socio-économique (w. de Mascara). Le projet concerne une étude générale de la situation hydraulique dans la région et a porté sur un schéma d’aménagement devant combler les déficits en eau des agglomérations réparties sur 05 communes. Il a comporté: la collecte de données, une enquête socio- démographique, l’évaluation  des  ressources  en  eaux  existantes,  l’étude  de  variantes, l’avant projet sommaire et l’étude de rentabilité. L’aménagement retenu se développe sur 60 km de longueur (conduites) et comprend deux petits barrages de capacité et de 0.8 hm³ et 1.028 hm³, deux stations de traitement de capacité totale de 34 024 m3/j, deux stations de pompage et six réservoirs (Maître de l’ouvrage ANBT).